Postface de Gilou Le Gruiec, Michael Ackerman, Christian Caujolle.

Fiction surprend d’abord par sa volonté d’échapper à toute narration. Les situations, les êtres, les lieux ne sont pas identifiés, encore moins localisés. Éclats de nuits, fragments de destins croisés, plans-séquences fugitifs et oppressants tissent ce que Michael Ackerman définit comme « une façon de dire plus mystérieuse que le langage ».

 

Comme le photographe l’écrit lui-même : « J’essaie d’échapper aux pièges de la réalité tout en conservant un lien avec le réel. Car les photos ne sont pas des inventions mais des rencontres. Il ne s’agit pas de recherche esthétique. Que tout soit hanté n’est pas une volonté complètement délibérée. Mais, pour moi, la photographie est inséparable de la disparition. »

  • Collection : Hors collection
  • Date de parution : 01/08/2001
  • 20 x 27 cm, Relié (sans couture), 160 pages
  • prix : 34,00 EUR
  • ean : 9782851072092

À propos de l'artiste

« Michael Ackerman est, à l’évidence, un artiste de notre temps, un temps tragique, un temps dont la mouvance interdit (...)

En savoir plus >

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, proposer des publicités ciblées et partager sur les réseaux sociaux.
Vous pouvez vous opposer à l’utilisation de cookies en modifiant vos paramètres.

J'accepte en savoir plus