Texte de Stuart Alexander, Will Guy.

« J’ai toujours été attiré par ce qui prend fin, ce qui bientôt ne sera plus. »

 

À travers cent neuf photographies, prises entre 1962 et 1971, en Tchécoslovaquie (Bohême, Moravie et Slovaquie), Roumanie, Hongrie, France et Espagne, Josef Koudelka livre le témoignage unique d’un monde disparu. Fasciné par la culture des Gitans, et cherchant à capturer le sens de leur vie, il nous livre des portraits à l’humanité et l’authenticité bouleversantes. Sa démarche, ni documentaire ni ethnographique, s’inscrit dans un cadre profondément intime, et, grâce à la bienveillance d’un regard unique, il en résulte des images empreintes d’une symbolique forte, d’une étrange puissance.

 

Un classique de la photographie, disponible pour la première fois en version poche.

  • Collection : Hors collection
  • Date de parution : 24/10/2019
  • 16,2 x 20,5 cm, Relié (cousu), 240 pages
  • prix : 25,00 EUR
  • ean : 9791095821229

À propos de l'artiste

Josef Koudelka est né en Tchécoslovaquie en 1938. Il débute une carrière d’ingénieur aéronautique avant de se consacrer à (...)

En savoir plus >

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, proposer des publicités ciblées et partager sur les réseaux sociaux.
Vous pouvez vous opposer à l’utilisation de cookies en modifiant vos paramètres.

J'accepte en savoir plus